+ TOUS LES MUSÉES DE LA VILLE DE PARIS

DéCOUVREZ LES 14 MUSéES DE LA VILLE DE PARIS

» Fermer

Buste de l’un des huit hommes nus

Buste de l’un des huit hommes nus

Epoque des Han de l’Ouest (206 av. JC – 9 ap. JC)
Province du Shaanxi
Terre cuite avec traces de polychromie
MC 10034: H.0,607; L. 0,09; P.0,09/ 10035 : H.0,618; L. 0,09; P. 0,085/ 10036: H. 0,612; L. 0,095; P. 0,092/ 10037: H.0,592; L. 0,095;/ 10038: H. 0,611; L. 0,87; P. 0,09 / 10039: H. 0,588; L. 0,093; P. 0,105/ 10040: H. 0,588; L. 0,092; P. 0,11;
M.C. 10034 à M.C.10040, M.C.2002-5

Ces statuettes en terre cuite ont conservé en partie leur polychromie couleur chair. Nues, elles étaient autrefois complétées par des vêtements et des armures véritables. Les épaules perforées devaient supporter des bras en bois articulés.

De telles statuettes sont parvenues en Europe depuis de nombreuses décennies et intriguaient les amateurs par leur aspect incongru. D'autres étaient conservées dans les musées chinois sans que l'on connaisse leur origine. En 2000, un chiox de quelques unes d'entre elles, d'une qualité parfaite, était présenté à Paris.

Les fouilles menées à partir de mai 1990 à Yangling, à cheval sur le territoire de la ville de Xianyang et les districts de Jingyang et de Gaoling (Shaanxi), aux abords de la tombe de l'empereur Jingdi (r. 157-141 av. J.-C.) de la dynastie des Han de l'Ouest (206 av. J.-C. - 9 ap. J.-C.), sont d'un enseignement précieux. De telles effigies retrouvées par milliers étaient rassemblées dans des fosses et constituaient des régiments protégeant l'accès du tumulus. La gangue de terre qui entourait ces fantassins portait parfois l'empreinte des lamelles constituant leur armure, d'une tunique en tissu et de bandes molletières.

Les statuettes offertes par Mme Held, acquises au fil des années au gré des coups de coeur et des aléas du marché, ne forment pas un groupe cohérent. Des variantes dans les dimensions et dans les faciès, tantôt fins et racés, tantôt lourds, aux pommettes saillantes, s'expliquent par des provenances multiples. Elles permettent néanmoins d'évoquer les armées qui à l'époque des Qin (221-207 av. J.-C.) et à l'époque des Han de l'Ouest (206 av. J.-C. - 9 ap. J.-C.) veillaient sur le repos des souverains et de leur parentèle.

Auteur de la notice : Gilles Béguin
Collection : Dynastie des Han (206 av. J.-C. - 220 ap. J.-C.)
Mode d'acquisition : Dons de Mme Suzanne Held en mémoire de Jean Held, 1999 et 2002.
Référence(s)

Gilles Béguin, Activités du musée Cernuschi, Arts asiatiques 2000, t. 55, p. 157-158; Arts asiatiques 2003, t. 58, p. 122-123

Art chinois, Musée Cernuschi, acquisitions 1993-2004, Paris Musées/Editions Findakly, 2005, p. 71-72

Buste de l’un des huit hommes nus
© Musée Cernuschi