Kokutō (céramique noire)

Kawakami, Rikizo

Vers 1990
Grès
H. 20 x L. 30 x l. 15 cm
M.C. 2012-17
Don manuel, Kawakami, Rikizo

Musée Cernuschi, 5ème niveau (Mezzanine), salle Sui, vitrine 1

Rikizô Kawakami fait partie de la scène artistique de Kyôto où il a joué un rôle important dans le renouveau de la céramique japonaise. Dès 1964, il entra  dans le mouvement réformateur de celle-ci, l'association Sôdeisha,  née dans l'après-guerre afin de promouvoir une céramique d'avant-garde en rupture avec les formes traditionnelles. Comme Yagi Kazuo, l'un des fondateurs du Sôdeisha, il s'appuie sur la technique ancienne du Kokutô (cuisson par enfumage) utilisée pour les couvertures des édifices de Kyôto pour imaginer des structures qui lui sont inspirées par l'architecture. Il a reçu le prix Yagi Kazuo en 1988. Entre 1989 et 1991, il réalise une série intitulée "Escalier" dans laquelle il présente des édifices en ruine où seuls subsistent un escalier ou bien encore des escaliers  construits entre des murs circulaires ou triangulaires, probable évocation d'un lien entre les mondes supérieur et terrestre. Les pièces de cette série sont soit cuites en noir (kokutô), soit l'argile est laissée à nu (yakishime)
Des oeuvres de la série Escalier sont conservées au musée national d'art moderne de Tôkyô, au musée municipal de Séoul, au musée de Portland (USA).

Le musée Cernuschi est fermé temporairement pour des travaux de refonte du parcours des collections permanentes. Réouverture en mars 2020. Merci pour votre compréhension. // The Cernuschi Museum is temporarily closed for renovation works. Reopening in March 2020. Thank you for your understanding.