+ TOUS LES MUSÉES DE LA VILLE DE PARIS

DéCOUVREZ LES 14 MUSéES DE LA VILLE DE PARIS

» Fermer

E-hon Chiyomigusa («livre illustré des mille herbes flottantes»)

E-hon Chiyomigusa («livre illustré des mille herbes flottantes»)

Impression en noir et blanc sur papier, 2 vol.

1755
Encre sur papier
H : 27 cm L : 18.5 cm
M.C. 4749

Sukenobu naquit et vécut à Kyōto. Il étudia la peinture avec Kano Einō puis avec Tosa Mitsusuke. Il est connu pour être un auteur prolifique d’illustrations pour livres (il aurait concourru à la réalisation de plus de 200 ouvrages), d’estampes et de motifs pour kimono. Il se forgea, sous l’influence du grand maître de l’école Ukiyo-e (ou « peinture du monde flottant ») Moronobu, un style personnel, dans l’illustration de romans et de pièces de kabuki dans un premier temps, puis dans des estampes inspirées de la vie quotidienne et du Japon ancien. Sukenobu se rendit célèbre dès 1699, alors qu’il était âgé d’à peine 28 ans, par un livre consacré aux acteurs et aux courtisanes, le Yakusha kō shamisen. Il publia ensuite toute une série d’albums, dont le Ehon shi no kōshō, étude des différentes classes de la société. Mais il est surtout connu par des livres et des albums de bijin (belles femmes) et ses estampes érotiques ou shunga. De 1716 à 1741, il s’attacha particulièrement à la peinture de la vie quotidienne des femmes. Bourgeoises ou courtisanes, les femmes sont au coeur d’une oeuvre au style raffiné et élégant, dans la tradition des artistes de Kyōto, et d’où se dégage un climat poétique. Cette tradition a influencé de grands artistes de la génération suivante, tels que Harunobu et Shunshō.

L’exemplaire acquis par Cernuschi, peut-être lors de son voyage au Japon, est le plus ancien ouvrage imprimé dans sa collection, un peu postérieur à la mort de l’artiste, qui se situe entre 1750 et 1754. Il est à noter que  la collection réunie par Théodore Duret, ami et compagnon de voyage de Cernuschi lors de son séjour au Japon, aujourd’hui conservée à la Bibliothèque Nationale, compte également un exemplaire en 3 volumes édité par Fujimura Zenemon, à Ōsaka, en 1735 (T. Duret, 1900, n°88).

Collection : Arts graphiques du Japon
Mode d'acquisition : Legs Henri Cernuschi, 1896.
Référence(s)

Gilles Béguin, Art de l’Asie au Musée Cernuschi, Paris Musées / Findakly, 2000, p.190-191.

  • e_hon_chiyomigusa.jpg


© Musée Cernuschi