+ TOUS LES MUSÉES DE LA VILLE DE PARIS

DéCOUVREZ LES 14 MUSéES DE LA VILLE DE PARIS

» Fermer

Exorciste en gardien tombe

Exorciste en gardien tombe

Epoque des Han de l’Est (25 – 220)
Terre cuite
H : 21 cm l : 11.5 cm
M.C.7370

Les funérailles donnaient lieu à un rite d’exorcisme. Une sorte de sorcier se livrait à une danse spectaculaire, brandissant une lance, ici autrefois en bois et aujourd’hui disparue. La tombe purifiée des esprits malins et protégée de leurs futures éventuelles ingérences devenait apte à abriter le corps du défunt. De telles figurines éternisent l’action du rituel et, par leur présence prophylactique, écartent toute intrusion maligne dans le tombeau. À l’époque des Han de l’Est et celle des Trois Royaumes (221-265), on ajoutera à ces représentations de danseurs rituels un animal mythique et effrayant, à la colonne vertébrale ponctuée par une rangée d’excroissances pointues.

La terre cuite, trempée dans un léger engobe blanc, était autrefois peinte. La disparition des couleurs confère à la statuette un caractère géométrique qui séduit l’œil occidental moderne mais qui diffère considérablement de son apparence originelle.

Auteur de la notice : Gilles Béguin
Collection : Dynastie des Han (206 av. J.-C. - 220 ap. J.-C.)
Mode d'acquisition : Achat, 1927.
Référence(s)

Marie Thérèse Bobot,Musée Cernuschi: promenade dans les collections chinoises, Presse Artistique, 1983, p.29

  • exorciste_gardien.jpg


© Musée Cernuschi