+ TOUS LES MUSÉES DE LA VILLE DE PARIS

DéCOUVREZ LES 14 MUSéES DE LA VILLE DE PARIS

» Fermer

Guanyin

Guanyin

Le bodhisattva Avalokiteśvara

Fin de la Dynastie des Yuan (1279-1368) ou début de la dynastie des Ming (1368-1644)
Bois avec traces de polychromie
H.0,84; L. 0,565; P. 0,40
MC. 9944

La déité est assise en délassement royal ( Rājalīlāsana) au sommet de l'île-montagne Potalaka qui lui sert de résidence dans l'Océan du Sud. Cette forme de bodhisattava Avalokiteśvara est décrite dans l'Avātaṃsaka Sūtra dont trois traductions en chinois sont recensées entre le Ve et le VIIIe siècle.

Ces représentations d'"Avalokiteśvara des mers du Sud"(Nanhai Guanyin) furent particulièrement nombreuses du Xe au XIVe siècles, en particulier dans la province du Shanxi qui abrite deux sites bouddhiques importants, Taiyan et Wutaishan. Les plus accomplies datent peut-être de la dynastie des Jin (1115-1234). L'imposante Guanyin ici montrée est beaucoup plus récente et témoigne de la perpétuation de ces modèles anciens au XIVe siècle ou au XVe siècle.

Auteur de la notice : Gilles Béguin
Collection : Dynastie des Yuan (1279-1368)
Mode d'acquisition : Don de Josette et Théo Schulmann, 1997
Référence(s)

Gilles Béguin, activités du musée Cernuschi, Arts asiatiques, 1998, t.53, p.87
Art chinois, Musée Cernuschi, acquisitions 1993-2004, ParisMusées/Editions Findakly, 2005, p.135

 

  • Guanyin, bois avec traces de polychromie, dynastie des Yuan ou des Ming © St. Piera/Musée Cernuschi/Roger-Viollet

Guanyin, bois avec traces de polychromie, dynastie des Yuan ou des Ming © St. Piera/Musée Cernuschi/Roger-Viollet
© Musée Cernuschi