+ TOUS LES MUSÉES DE LA VILLE DE PARIS

DéCOUVREZ LES 14 MUSéES DE LA VILLE DE PARIS

» Fermer

Tête de Pratyeka Buddha

Tête de Pratyeka Buddha

Fin du VIe siècle, début de la dynastie des Sui (581 – 618)
Grès
H : 33 cm l : 31 cm
M.C. 5837

Cette tête de Bouddha fut offerte par le fameux marchand Loo Ching-Tsai (1880-1957) en 1920. Le chignon « en colimaçon » permet d’identifier le personnage comme un pratyeka buddha. Cette sorte d’Éveillé atteint la boddhicité pour lui-même, sans avoir fait le vœu de prêcher aux créatures le moyen de se libérer du cycle des réincarnations. Dans le panthéon du bouddhisme du Grand Véhicule, les pratyeka buddhas occupent un rang intermédiaire entre les buddhas et les bodhisattvas. Ils possèdent donc certains signes corporels de la bouddhéité. Ainsi, l’uṛṇā, autrefois complétée par une pierre fine incrustée, est bien visible à la base du front. Les pratyeka buddhas font partis des auditeurs qui écoutent Śākyamuni exposer le Sῡtra du Lotus de la Vraie Loi comme l’atteste la stèle donnée par Marie-Madeleine Wannieck (datée 560, Dynastie des Qi du Nord, M.C. 8763-a). 

Auteur de la notice : Gilles Béguin
Collection : Dynastie des Sui (581-618)
Mode d'acquisition : Don Loo Ching-Tsai, 1920.
  • Tête de Pratyeka Buddha

Tête de Pratyeka Buddha
© Musée Cernuschi