+ TOUS LES MUSÉES DE LA VILLE DE PARIS

DéCOUVREZ LES 14 MUSéES DE LA VILLE DE PARIS

» Fermer

Vase en forme de zun

Vase en forme de zun

XVe ou début du XVIe siècle
Bronze
H. 11,3 x D. 12,5 cm
MC 1018

Par sa forme, ce vase peut être comparé à plusieurs exemples en céramique datant de la seconde moitié du XVe ou de la première moitié du XVIe siècle ; avec son col et son pied légèrement évasés, il se rapproche peut-être davantage de ceux du XVe siècle. Bien que ce type d’objet soit encore souvent désigné sous l’appellation zhadou 渣斗 (« crachoir »), il est de plus en plus fréquemment considéré comme une imitation de la forme de vases zun antiques.

Ici, l’or est posé sur un bronze revêtu d’une patine très onctueuse, particulièrement délicate et d’un brun doré. L’effet recherché est celui d’un fondu, d’un mariage harmonieux entre l’or et le bronze : cela pourrait être considéré comme une caractéristique de certains bronzes dorés anciens. Au contraire, de nombreux bronzes dorés datant de la fin des Ming et de l’époque des Qing jouent sur des contrastes de couleurs, avec l’emploi d’un or très brillant sur un bronze d’un brun très sombre.

Par leur style, les motifs de pivoine et les feuilles des rinceaux se rapprochent beaucoup de ceux qui sont incisés sur le plastron d’une statuette de barbare datant de la fin des Ming. Dans les deux cas, la forme des feuilles, ondulante et en pointe, rappelle celle qui, en général, est associée aux rinceaux de lotus – et non de pivoines. Cette association est donc ici assez exceptionnelle ; je n’en connais d’exemples que de la période des Song aux Ming.

Auteur de la notice : Michel Maucuer
Collection : Dynastie des Ming (1368-1644)
Mode d'acquisition : Legs Henri Cernuschi, 1896
Référence(s)

Michel Maucuer, Bronzes de la Chine impériale des Song au Qing, Paris Musées, 2013, p. 114-115

  • vase_zun.jpg


© Musée Cernuschi