+ TOUS LES MUSÉES DE LA VILLE DE PARIS

DéCOUVREZ LES 14 MUSéES DE LA VILLE DE PARIS

» Fermer

Pagodes et dragons

empereurmetvisuel-8.gif
  • empereurmetvisuel-8.gif

Pagodes et dragons

Du 23 février au 24 juin 2007

À la fin du XIIIe siècle, les voyages de Marco Polo ont commencé à répandre une certaine connaissance de l'Extrême-Orient dans les pays occidentaux. Les allées et venues des marchands et les missions religieuses ont fait progressivement découvrir aux Européens des civilisations lointaines. L'esprit humain, toujours prompt à rêver de mondes imaginaires, a trouvé un aliment nouveau dans ces contrées, réelles sans doute, mais que la distance parait d'un caractère fabuleux. De très anciennes figures mythiques comme les dragons, animaux fantastiques qui se retrouvent dans quantité de civilisations, sont apparues sous des formes nouvelles dans les images venues de l'Extrême-Orient. Cet empire étrange et mystérieux est devenu Cathay, monde de rêve où l'on ne distinguait pas Chine, Inde et Japon.


Le but de la présente exposition est de montrer la façon dont Cathay s'est manifesté dans l'art européen au XVIIIe siècle. Il ne s'agit pas d'analyser l'influence des arts chinois et japonais sur ceux de l'Europe. On a voulu plutôt illustrer un moment particulier de l'art occidental où les oeuvres venues de pays lointains, utilisées avec désinvolture et sans souci d'exactitude, ont servi à donner corps aux aspirations d'une époque tourmentée de doutes et
que la découverte des mondes nouveaux prive soudain des références que lui fournissaient la tradition classique et l'Antiquité. Le rococo, âge de sourire et d'insouciance, est aussi celui d'une grande crise dans les esprits, dont la chinoiserie est l'un des symptômes.

sinceny-plat-guerriers-visu.gif