+ TOUS LES MUSÉES DE LA VILLE DE PARIS

DéCOUVREZ LES 14 MUSéES DE LA VILLE DE PARIS

» Fermer

Trois Peintres de Hangzhou

zeng_mi.png
  • zeng_mi.png

Trois Peintres de Hangzhou

du 2 au 23 octobre 2007

La mairie du VIIIème arrondissement et le musée Cernuschi ont souhaité placer l’automne 2007 sous le signe de la peinture chinoise à l’encre contemporaine. En parallèle avec l’exposition Chan Ky-Yut au musée Cernuschi, la mairie du VIIIème arrondissement présente trois peintres de Hangzhou : He Shuifa (1946-), Jiang Baolin (1942-) et Zeng Mi (1935-).

Ces peintres, qui appartiennent sensiblement à la même génération, ont également en commun un lieu d’activité qui est aussi une source d’inspiration : la ville de Hangzhou, à proximité de Shanghai, qui a su rester l’un des centres de création les plus stimulants de la Chine au fil de ses mutations. C’est sans doute l’un des lieux privilégiés pour appréhender l’évolution de la peinture chinoise…et c’est tout le mérite de Paul Rouillé, qui a collectionné ces oeuvres, d’avoir su s’y rendre pour nouer des contacts avec ces artistes dès le début des années 80. Les oeuvres de He Shuifa, Jiang Baolin et Zeng Mi, permettent d’entrevoir le mouvement de libre réappropriation des thèmes classiques de la peinture chinoise favorisé par l’ouverture qui a suivi les années de la révolution culturelle. Cette liberté vis-à-vis du sujet se manifeste également par un renouveau formel. Ainsi il est possible de lire en filigrane dans la peinture de He Shuifa l’héritage d’une forme de classicisme, tandis que Jiang Baolin se laisse entraîner vers une forme de simplification géométrique plus radicale. Chez Zeng Mi, le pinceau volontairement gauche est au service d’un regard aiguisé capable de saisir avec humour la poésie du quotidien.