+ TOUS LES MUSÉES DE LA VILLE DE PARIS

DéCOUVREZ LES 14 MUSéES DE LA VILLE DE PARIS

» Fermer

Préhistoire - Culture de Dong Son

Préhistoire - Culture de Dong Son

Du troisème millénaire au second millénaire avant notre ère, la culture néolithique de Phung Nguyen, un site situé à 30 km au nord-ouest de l’actuelle Hanoi, au confluent du fleuve Rouge et de la rivière Noire, fait la transition entre les premières sociétés éparses et semi-nomades dont les traces remontent à 18 000 avant notre ère et la civilisation de l’âge du bronze, à partir du VIIe siècle avant notre ère.

Cette civilisation brillante tire son nom du village de Dong Son au bord de la rivière Ma, dans la province de Thanh Hoa, où, en 1924, un pêcheur découvrit fortuitement des objets en bronze. Le site de Dong Son est en réalité excentré par rapport au cœur du pouvoir, qui se situait entre Me Linh (à 25 km au nord-ouest de Hanoi) et Co Loa (à 10 km au nord de Hanoi), à 140 km au nord de Dong Son. Mais l’aire d’influence de la culture de Dong Son s’étend de la vallée du fleuve Rouge jusqu’à la cité de Hue. Dans cette zone ont été retrouvés des vestiges témoignant de son unité culturelle, linguistique et politique, dès 500 avant J.-C. Le bassin du fleuve Rouge fut donc le creuset d’où émergea pour la première fois la conscience d’appartenir à une entité politique unique dominant une large zone géographique.

La culture de Dong Son nous est essentiellement connue par les offrandes funéraires déposées à côté des défunts. Elles se composent d’armes : poignards, épées, lances, hallebardes, pointes de flèche et haches, mais aussi de vases précieux en bronze, de bracelets, de plaques ornementales, de clochettes, de cymbales et de tambours. Des poteries et des bijoux en pierre dure ou en verre étaient aussi disposées dans les sépultures. La société dongsonienne était très hiérarchisée, les offrandes les plus précieuses étant réservées aux personnages de haut rang.

L’éclosion de la culture de Dong Son est due à plusieurs facteurs. Au 1er millénaire avant notre ère, l’adoption de la charrue de labour tirée par un buffle permit d’augmenter spectaculairement le rendement agricole. Des défrichages massifs furent entrepris afin d’augmenter la surface des rizières. Vers 1000 avant notre ère, une baisse du niveau de la mer avait déjà laissé émerger, à l’embouchure de chaque fleuve, une large plaine alluvionnaire propice à une mise en valeur agricole. Désormais les deux récoltes annuelles engendrèrent un surplus alimentaire qui se transforma en une réserve de richesse transformable. Ainsi les échanges commerciaux s’intensifièrent et se déployèrent sur de plus vastes distances.

Grâce à l’excédent de récolte, certains groupes parmi la population furent déchargés des travaux agricoles et purent se consacrer à un artisanat plus spécialisé, qui gagna en qualité. Une élite sociale apparut alors avec le développement du bronze, et les grandes communautés du néolithique final éclatèrent en villages plus petits, centrés autour d’une famille. La hiérarchie s’accrut, pour aboutir à la civilisation de Dong Son proprement dite, entre le VIIe siècle et le Ier siècle avant notre ère.

 

Retrouvez les oeuvres du musée Cernuschi sur le site des collections des musées de la Ville de Paris

  • Situle de type thap
    Situle de type thap Culture de Dong Son (env. 500-100 av. J.-C.) - Bronze
  • Situle de type thô
    Situle de type thô Culture de Dong Son (env. 500-100 av. J.-C.) - Bronze
  • Tambour miniature
    Tambour miniature Culture de Dong Son (env. 500-100 av. J.-C.) - Bronze
  • Grenouille
    Grenouille Culture de Dong Son (IVe siècle av. J.-C. – Ier siècle de notre ère) - Bronze
  • Hache pédiforme
    Hache pédiforme Culture de Dong Son (env. 500-100 av. J.-C.) - Bronze
  • Pointe de lance
    Pointe de lance Culture de Dong Son (env. 500-100 av. J.-C.) - Bronze
  • Plateau de tambour
    Plateau de tambour Culture de Dong Son (env. 500-100 av. J.-C.) - Bronze