Disque

Vers - 2400 vers - 1900
Jade (néphrite)
Objet symbolique
H. 12.9 x l. 12.9 x E. 0.2 cm
M.C. 7314
Achat

La production de nombreux objets en jade, dont certaines formes sont restées utilisées jusqu’à la fin de la dynastie Qing (1644-1911), est l’une des spécificités du néolithique chinois. Ce disque, par la finesse du travail de sculpture et de gravure comme par l’iconographie, en est l’un des chefs-d’œuvre. Sa fonction ainsi que sa signification restent toutefois impossibles à déterminer aujourd’hui, malgré l’abondance des motifs aviaires présents sur les jades de la fin du néolithique et les ressemblances notables entre la répartition ternaire de son décor et celle observable sur les disques crantés probablement dérivés des ornements de la culture de Longshan (vers 5000– 3000 avant notre ère). En revanche, un consensus semble s’installer sur sa datation. Plusieurs plaques présentant le même type d’ajours, de motifs géométriques incisés et de bords extérieurs rythmés par des crochets ont été découvertes au Shandong, mais aussi au Hubei et au Hunan. Or les récents progrès de l’archéologie ont conduit les spécialistes du néolithique à considérer ces productions de Chine centrale comme relevant d’une culture spécifique dite de Shijiahe, et à réattribuer à cette dernière ou à ses prolongements de multiples jades que l’on pensait provenir exclusivement du Shandong. Ainsi en est-il de ce disque du musée Cernuschi, désormais envisagé comme appartenant à la culture post-Shijiahe.

Référence(s) : Mael Bellec, catalogue Chefs-d'oeuvre, musée Cernuschi, éd. Paris Musées, 2018
Agrandir
1/1

Conformément aux directives gouvernementales, le musée Cernuschi est fermé jusqu'à nouvel ordre. Les personnes ayant acheté un billet pour une visite entre le vendredi 30 octobre et le mercredi 6 janvier 2021 inclus seront remboursées automatiquement. Nous espérons vous retrouver très bientôt !