Deux luohan dans les montagnes

Wang, Zhen 王震

En 1924
Papier, Encre, Couleurs - Pigments
Peinture, Calligraphie
H. 135.5 x l. 32.3 cm
En haut à droite, calligraphie de Wang Zhen
M.C. 2010-4
Don manuel, Société des Amis du musée Cernuschi

Cette œuvre appartient à la maturité de l'artiste. Deux luohans sont au milieu de rochers escarpés. L'un situé en haut à gauche, tend la main vers le second, situé à droite en contrebas.
Malgré ses origines modestes, Wang Zhen devint un homme d'affaires accompli. Entrepreneur, bouddhiste laïc (jushi) et homme politique, il était à la tête de nombreuses associations charitables et religieuses de Shanghai. Elève de Ren Bonian (1840-1896) et de Wu Changshuo ( 1844-1927) auquel le liait une profonde amitié, il fut un créateur prolifique. Son trait puissant et des couleurs franches, héritées de son maître Wu Changshuo, s'appliquaient de manière privilégiée à la peinture de personnages, le genre dans lequel Ren Bonian s'était imposé. Bouddhiste fervent, il sut insuffler à ses représentations de saints et de moines, une vigueur exacerbée.

Référence(s) : Eric Lefebvre, Artistes chinois à Paris, Paris-Musées, 2011, p. 35, 50, 52, 74, 94
LPDP_50143-11
Agrandir
1/1

En raison d’une opération de maintenance, certaines images du site du musée Cernuschi ne sont pas visibles pour le moment. Merci de votre compréhension.