Les Goélands se rassemblent ...

Wei, Ligang 魏立刚

En 2014
Encre, Papier
Peinture, Calligraphie
H. 72.8 x l. 175.3 cm
M.C. 2014-30
Don manuel, Wei, Ligang 魏立刚

Wei Ligang est un artiste extrêmement représentatif du renouveau d’un art chinois en prise directe avec ses traditions. Malgré l’aspect hautement pictural de ses productions, Wei Ligang est en effet avant tout un calligraphe.
Il se forme à la calligraphie alors qu’il étudie les mathématiques à l’université de Tianjin. Il bénéficie à la fois du modèle japonais, qui a profondément renouvelé la pratique de la calligraphie par des jeux formels issus de l’art contemporain, et de la présence à Tianjin de grands maîtres de la discipline tels que Li Henian (1912-2000) et Wang Xuezhong (1925-2013) . Après deux ans passés à enseigner les mathématiques, il devient lui-même professeur de calligraphie et parfait sa formation par l’étude et la copie de modèles anciens.
Il cherche alors à formuler un nouveau style de calligraphie qui fasse la synthèse entre le niveau d’exigence de la discipline traditionnelle et une esthétique contemporaine. Il étudie  à cette fin la peinture occidentale  qu’il introduit dans ses calligraphies et entame des processus de stylisation des sinogrammes qui aboutit d'une part, à l'élaboration de caractères complexes inspirés de l'écriture sigillaire et, d'autre part, à leur réduction à  à leur plus simple expression.
L’œuvre de Wei Ligang, ainsi que la calligraphie dont l’artiste a  fait don à cette occasion, rejoint  dans les  collections du musée,  les œuvres de Ma Desheng, Wang Keping, Zhou Gang, Huang Yongping  et Bai Ming et contribue ainsi à compléter le panorama de l’art chinois depuis l’ouverture des années 1980.

Référence(s) : Mael Bellec, Activités du musée Cernuschi, Arts asiatiques, 2015, t.70, p.106-107
Agrandir
1/2
LPDP_85136-4
Agrandir
2/2

En raison d’une opération de maintenance, certaines images du site du musée Cernuschi ne sont pas visibles pour le moment. Merci de votre compréhension.