Vase

Takamura, Toyochika

Vers 1960
Bronze
Vase
H. 20.5 x D. 32 cm
M.C. 2013-3
Don manuel, Société des Amis du musée Cernuschi

Musée Cernuschi, 5ème niveau (Mezzanine), salle Sui, vitrine 3

Ce vase se compose de deux formes coniques séparées par une ligne concentrique en creux. Les parois de la partie supérieure se rétrécissent pour former une ouverture étroite et circulaire, celles de la partie inférieure se prolongent jusqu’à la base. Sobre et équilibrée, la pièce ne possède qu’un simple décor de quatre boutons floraux en relief. L’ensemble est rehaussé d’une patine brun-rouge et verdâtre.
Takamura Toyochika (1890-1972) est né à Tōkyō. Il appartient à une célèbre famille d’artistes. Il est le troisième fils du sculpteur Takamura Kōun (1852-1934), professeur de sculpture à l’École des Beaux-arts de Tōkyō et réformateur de la sculpture japonaise à l’aube de l’époque moderne. Son frère est le poète Takamura Kōtarō. En 1915, Toyochika est diplômé de la section fonte du bronze à cire perdue à l’École des Beaux-arts de Tōkyō. Il  s’associe à Tsuda Nobuo et à la société de bronziers Seikokai (« Société du vase vert »). Il prend part à la création de plusieurs mouvements réformateurs de l’art du bronze : en 1915 le groupe  Kokukisha (« Société de la brillance noire »), en 1918 le Chūjinsha (« Société des hommes piliers ») et en 1919 le  Sōshoku bijutsuka kyōkai (« Association des artistes décorateurs »). En 1926, il est l’un des fondateurs du mouvement d’avant-garde appelé Mukei (« Sans forme »). Celui-ci influencera la production Art Déco au Japon. Lorsqu’en 1927, les arts décoratifs sont autorisés à figurer au Salon impérial d’art (Teiten), jusque-là réservé aux beaux-arts, Toyochika présente son travail et est récompensé par le prix spécial du jury. Il occupera par la suite des fonctions officielles dans ce Salon. Plus tard, il est sélectionné pour les salons Shin Bunten et Nitten. Sa carrière est aussi marquée par ses enseignements à l’École des beaux-arts de Tōkyō. En 1935, il fonde l’Association des véritables arts appliqués, qui prône les principes du constructivisme et du fonctionnalisme liés au Bauhaus. En 1964, il est désigné "Trésor national vivant" pour son travail de fonte du bronze. Il est particulièrement connu pour sa participation au mouvement Art Déco au Japon. 

Auteur de la notice : Christine Shimizu

Agrandir
1/2
Agrandir
2/2

En raison d’une opération de maintenance, certaines images du site du musée Cernuschi ne sont pas visibles pour le moment. Merci de votre compréhension.