Cosmic Family

Lebadang

En 2009
Peinture à l'huile
Peinture
H. 88.5 x l. 146 cm
M.C. 2015-54
Don manuel, Lebadang, Myshu

Vers 2001, Lebadang, alors âgé de 80 ans, entre dans sa dernière période où il propose une synthèse apaisée de plusieurs des thèmes qui l’auront occupé toute sa vie. Sur un fond faussement unifié et monochrome, il pose des touches vibrantes suggérant une matière impalpable, à la fois dense, lumineuse et mouvante, qui semble contenir l’émergence potentielle d’une forme. Une face apaisée et introvertie de Bouddha s’en dégage. De la divinité ne reste plus que la plénitude d’un visage à la présence astrale. La douceur des traits aux lèvres charnues et ourlées évoque l’ancienne statuaire khmère, souvenir d’un voyage du peintre à Angkor et de promenades muséales parisiennes.
À la série des Bouddhas succède celle de la Cosmic Family où, à proximité de la présence bienveillante d’une face de Bouddha, le peintre place les silhouettes d’un couple portant un enfant. Les effets de lumière évoquent les sculptures en inox poli qu’il a produites sur ce thème récurrent depuis les années 1980. Reflétant le monde environnant sur leur surface miroir, ces pièces semblent évanescentes malgré leur solidité constitutive. Illusions des sens, elles font écho à la conception bouddhiste du monde dont l’essence illusoire s’explique par sa mutation permanente. Citées et transposées ici en deux dimensions, intercesseurs du premier plan, elles attirent l’œil vers cet insondable fond bleu déchiré de rais lumineux. La lumière semble sourdre de sous la surface peinte, ultime intuition de l’artiste d’un au-delà spirituel.

Agrandir
1/1

En raison d’une opération de maintenance, certaines images du site du musée Cernuschi ne sont pas visibles pour le moment. Merci de votre compréhension.