L'Académie Hanlin

Jin Kun (actif de 1717 à 1749), Sun Hu (actif de 1728 à 1746), Lu Zhan, Wu Yu, Zhang Qi, Cheng Liang

Dynastie Qing (1644-1911), 1744-1745

Encre et couleurs sur soie

193,5 × 625,5 cm

M.C. 9484

Don de la Société des amis du musée Cernuschi, 1975

Cette peinture monumentale fut créée pour commémorer le banquet donné par l’empereur Qianlong en 1744,  à l’occasion de la rénovation architecturale de l’Académie Hanlin, l’une des institutions fondamentales de la Chine impériale. Cette description exacte de l’architecture de l’Académie, mais aussi de la cérémonie officielle qui se déroula dans ses murs, fut réalisée par un ensemble de six peintres, tous membres de l’Académie impériale de peinture. Les calligraphies qui ornent la composition sont l’œuvre de trois hauts fonctionnaires : Li Zongwan (1705-1759), Ji Huang (1711-1794) et Zhang Zhao (1691-1745). Il s’agit de la transcription des poésies composées au cours des festivités qui marquèrent cette journée.

Au sein de la production de l’Académie impériale, cette peinture se distingue par l’originalité de son format qui présente une forme de perspective complexe. L’œuvre constitue par ailleurs  un témoignage majeur sur une institution qui joua un rôle historique essentiel dans la formation des élites de la Chine impériale depuis l’époque des Tang (618-907). Enfin, cette peinture est sans doute l’image la plus fidèle qu’il nous reste d’un ensemble architectural et d’éléments urbains aujourd’hui disparus, l’Académie Hanlin et sa bibliothèque ayant été détruites en 1900, pendant la guerre des Boxers.

Reference(s) : Éric Lefebvre (dir.), Chefs-d'œuvre, musée Cernuschi, Paris Musées, 2018, p. 72-73.
Zoom
1/2
Zoom
2/2