Gobelet

Vers 600 650
Porcelaine, Céramique tournée, Glaçure = Couverte
Vaisselle et ustensile de cuisine, Gobelet
H. 7.7 x D. 8.8 x D. 3.5 cm
M.C. 9551
Don manuel, Laveaucoupet, Paul-François de

L’utilisation du kaolin pour réaliser des céramiques remonte à la phase d’Anyang 安陽de la dynastie de Shang 商 (XIIIe-XIe siècle av. J.-C.) Mais faute d’une cuisson suffisamment poussée, les récipients, très fragiles, ne connurent qu’une existence éphémère. Ce n’est qu’au VIe siècle de notre ère que furent mises au point en Chine du Nord des céramiques à base de kaolin primaire dont les critères de blancheur, d’homogénéité et de translucidité correspondent à ceux de la définition occidentale de la porcelaine. Les fouilles récentes des fours de Gongyi 鞏義 au Henan 河南 invitent à situer la date de cette découverte au début du VIe siècle sous la dynastie des Wei du Nord 北魏 (386-589).
La forme du gobelet, très populaire sous les Dynasties du Nord (386-589), fut d’abord soulignée sur la paroi extérieure de pétales de lotus incisés témoignant de l’influence du Bouddhisme sur tous les arts. A partir du VIe siècle, ces décors disparaissent et la forme d’abord trapue s’élance et s’affine.
Plusieurs centres ont produit ces gobelets en Chine du Nord, mais la qualité de cette pièce suggère comme provenance les fours de Xing 邢 à la limite des sous-préfectures de Lincheng 臨城 et de Neiqiu 内丘 dans le sud du Hebei 河北. L’élégance de la forme, la minceur du tesson et la transparence de la couverte teintée de vert sont caractéristiques de la dynastie des Sui 隋 (589-618).

LPDP_73679-9
Agrandir
1/2
Agrandir
2/2

En raison d’une opération de maintenance, certaines images du site du musée Cernuschi ne sont pas visibles pour le moment. Merci de votre compréhension.