Vase gui 簋

Anonyme

Entre -900 et -700
Bronze, Fonte = fondu, Fonte au moule
Vaisselle et ustensile de cuisine, Vase, Objet religieux
H. 26.4 x L. 44.9 cm
M.C. 8809
Achat

Le récipient, renflé vers le bas, possède deux anses de grande taille en forme de dragon, aux oreilles en ailettes, avalant un oiseau dont on ne distingue plus que le bas des ailes. À la fin de la dynastie des Zhou de l’Ouest, certains gui comme celui-ci sont solidaires de larges socles parallélépipédiques.
Au décor animalier bien reconnaissable, héritier de la thématique de l’époque des Shang en usage au début de la dynastie des Zhou, succède au IXe siècle un vocabulaire nouveau fait de motifs géométriques en faible saillie, se détachant sur un fond nu, n’évoquant que très lointainement leur origine zoomorphe. Ici, de larges rubans ondulant à la manière de vagues délimitent de grands triangles contenant des éléments purement ornementaux, derniers avatars des masques animaliers de l’époque précédente. Il en est de même des motifs chantournés de la frise du col, lointains échos des dragons que l’on rencontrait volontiers à cet endroit auparavant.

Référence(s) : Gilles Béguin, Arts de l’Asie au Musée Cernuschi, Paris Musées / Findakly, 2000, p.50.

En raison d’une opération de maintenance, certaines images du site du musée Cernuschi ne sont pas visibles pour le moment. Merci de votre compréhension.