Bol

206
Porcelaine, Céramique tournée, Glaçure = Couverte
Vaisselle et ustensile de cuisine, Récipient (vaisselle), Bol
H. 4 x D. 12.8 cm
M.C. 9554
Don manuel, Laveaucoupet, Paul-François de

La porcelaine, née en Chine du Nord au VIe siècle de notre ère, fut d’abord limitée à l’usage d’une élite. Cependant, dès la dynastie des Tang 唐 (618-907), elle fut produite au nord de la rivière Huai 淮 par de nombreux fours et connut rapidement une large diffusion en Chine comme à l’étranger. Le centre principal était celui de Xing 邢 imité, à partir du dernier tiers du IXe siècle par celui de Ding 定 (du nom des préfectures dont ils dépendaient sous les Song). Ces fours du sud du Hebei 河北 étaient situés à la limite des sous-préfectures de Lincheng 臨城 et de Neiqiu 内丘 pour les premiers et dans la sous-préfecture de Quyang 曲陽 autour du village de Jianci 澗磁 pour les seconds. En dépit des fouilles effectuées à leur emplacement, leurs productions restent parfois difficiles à distinguer.
Le bol M.C. 9554 se caractérise par un pied bas à large rebord dit « en anneau bi » 璧 du nom d’un type de jade archaïque, une paroi droite inclinée à 45°, une généreuse lèvre ourlée et une couverte aux reflets bleutés. Ces traits permettent de le dater dans le dernier tiers du IXe siècle. L’importance de la lèvre inviterait à l’attribuer aux fours de Ding.
Alors que les fours de Xing déclinaient, ceux de Ding en prirent le relais à partir de la dynastie des Song du Nord (960-1127).

Agrandir
1/2
Agrandir
2/2

En raison d’une opération de maintenance, certaines images du site du musée Cernuschi ne sont pas visibles pour le moment. Merci de votre compréhension.