C'est par une cloche d'époque Koryŏ, ramenée d'Asie par Henri Cernuschi, qu'est fondé un embryon de collection coréenne au musée Cernuschi.

Si les arts décoratifs coréens sont représentés dès l’origine au musée Cernuschi grâce à une cloche en bronze d'époque Koryŏ ramenée d’Asie par Henri Cernuschi lui-même, il faut attendre les années 2010 pour voir ce fonds être enrichi par de nouvelles œuvres. Celles-ci comprennent aussi bien des objets anciens que des productions contemporaines et inaugurent ainsi une nouvelle étape de l’histoire des collections coréennes de l’institution.

Le musée Cernuschi, partenaire de l'exposition "Mai-Thu (1906-1980), écho d'un Vietnam rêvé", est heureux de vous annoncer sa prolongation jusqu'au 2 janvier 2022 au musée des Ursulines de Mâcon !