La dynastie des Ming voit l’avènement d’une nouvelle société urbaine et marchande. C’est une période de foisonnement intellectuel et littéraire.

Au début du XIVème siècle, la dynastie des Yuan doit faire face à la rébellion d’une partie de la noblesse mongole ainsi qu’à l’hostilité croissante des populations chinoises. Des insurrections éclatent, et Zhu Yuanzhang (1328-1398), issu d’une modeste famille chinoise, fonde à Nanjing la dynastie des Ming en 1368. Un effort est fait pour remettre en état l’agriculture, et pour instituer un contrôle des populations. Très centralisé, l’empire des Ming cherche aussi à s’agrandir et s’engage dans la conquête du Viêt-Nam, de la Mongolie et de la Mandchourie. C’est l’époque des grandes expéditions maritimes conduites par de grands navigateurs d’origine musulmane, comme Zheng He (1371-vers 1434), au début du XVe siècle. La période des Ming voit la...

montée d’une nouvelle société urbaine et marchande. C’est une période de foisonnement intellectuel et littéraire, caractérisée aussi par l’arrivée des premiers missionnaires catholiques en Asie orientale.

Afin de vous accueillir dans les meilleures conditions possibles, la réservation d'un créneau en ligne est obligatoire sur www.billetterie-parismusees.paris.fr pour visiter l'exposition temporaire "Voyage sur la route du Kisokaidō. De Hiroshige à Kuniyoshi". L'accès aux collections permanentes se fait sans réservation (dans la limite de la jauge admissible). Merci de votre compréhension.