Verseuse

Anonyme

Entre 1200 et 1400
Grès, Glaçure = Couverte, Décor peint sous couverte
Verseuse
H. 19 x l. 19 cm
M.C. 2015-55
Achat

Au XIVe siècle, alors que la dynastie mongole des Yuan règne en Chine, la production de porcelaines au décor peint à l’oxyde de cobalt sous couverte est mise au point. Le royaume du Đại Việt voisin ne tardera pas à se lancer lui-aussi dans ce nouveau type de décor.
Cette verseuse est caractéristique de la transition entre les grès monochromes aux décors moulés ou incisés et les « bleu et blanc » dont la riche ornementation assurera le succès tant local qu’à l’exportation. Le pigment bleu gris appliqué avec parcimonie sur l’épaule esquisse une frise végétale très stylisée cernée en bas et en haut d’un double filet. Le coût important de l’importation d’un oxyde de cobalt très pur explique la mise au point d’un mélange de plusieurs oxydes locaux, manganèse, cobalt et fer, probablement, pour obtenir cette teinte assourdie. Si la plénitude de la panse sphérique de la verseuse appelle naturellement un décor au pinceau, le bec verseur en relief moulé et l’anse en forme d’un rinceau végétal, renflé en partie centrale et aux deux bords ourlés, dérivent de modèles conçus en métal. Le bec verseur prend l’aspect d’une tête de dragon-makara stylisé dont la trompe serpente gracieusement vers le haut. Ce type de métamorphose de l’objet utilitaire en une citation humoristique d’un élément emprunté au règne animal pour sa proximité fonctionnelle est caractéristique de l’art céramique vietnamien.

En raison d’une opération de maintenance, certaines images du site du musée Cernuschi ne sont pas visibles pour le moment. Merci de votre compréhension.